Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
Vorig Artikelarticle précédent article suivantVolgend Artikel

 29 juil 2022 14:43 

La culture du chanvre textile en Wallonie


Le chanvre est une plante aux multiples atouts agronomique, écologique et économique. Ses fibres techniques répondant aux demandes spécifiques des industriels, la filière textile avance à grands pas en Wallonie et constitue une réelle opportunité pour un développement économique local durable.

à télécharger:
Dossier (1197.4 Kb)

Au cours du XXe siècle, le développement de la pétrochimie a permis l’essor massif des fibres synthétiques et leur utilisation dans de nombreux domaines. À tel point que les fibres végétales ont quasiment disparu de certaines applications.

Aujourd’hui, nous atteignons les limites environnementales et climatiques de l’économie pétrosourcée, issues de chaînes logistiques longues, complexes et internationales. Cette dépendance de notre économie et la vulnérabilité qu’elle entraîne ont particulièrement été ressenties depuis 2 ans avec les crises successives de la Covid  et de l’explosion des prix de l’énergie.

Fibres végétales locales : haute valeur ajoutée
Alors ? Quelles solutions ? Les fibres végétales offrent comme opportunité de développer des chaînes de valeur locales, s’appuyant sur une agriculture structurée et performante, tout en assurant une diversification économique et des revenus pour les agriculteurs. Les fibres végétales sont en effet très intéressantes pour la conception de  textiles de qualité et de matériaux (panneaux, isolants, bétons, plasturgie, composites). La filière chanvre est d’ailleurs en plein essor en Europe, avec des marges de progression importantes, notamment au niveau du marché du textile, qui possède une excellente valeur ajoutée, avec une réelle demande des acteurs industriels pour des fibres de chanvre de qualité.

Les atouts de la filière wallonne
Voilà pourquoi la Wallonie a chargé Valbiom de de concrétiser/opérationnaliser la production et la mise sur le marché de produits textiles en fibres végétales locales. Le but est de faire émerger durablement une filière wallonne de chanvre textile, locale et biosourcée.

Notre région ne manque d’ailleurs pas d’atouts en la matière :

·        La Belgique est un acteur historique de l’industrie textile, ce qui se traduit par des chaînes de valeur presque complètes au niveau national et complètes en Europe occidentale.

·        Les acteurs de notre pays possèdent un savoir-faire reconnu qui se démarque de la concurrence asiatique, notamment par leur expertise et la qualité de leurs produits. Nous pouvons viser des marchés à haute valeur ajoutée.

·        Nous disposons d’unités de transformation (Teillage Marchandisse et fils à Villers-le-Bouillet) pouvant à terme assurer la première transformation du chanvre et la production de fibres longues destinées à l’industrie textile au sein de notre région.

·        L’avantage notable de la filière du chanvre est que la quasi-totalité des coproduits (granulats de chènevotte) peut être absorbée par le marché de la construction, en demande de ressources produites localement notamment chez IsoHemp, fabricant de blocs de construction en béton de chanvre (situé à Fernelmont), gros consommateur de chènevotte.

Une mécanisation qui avance à pas de géants
La contrainte principale se situe aujourd’hui au niveau des étapes de mécanisation (surtout le teillage) qui nécessitent encore un travail important de mise au point. Il s’agit en effet de garantir des vitesses de transformation et qualité de fibres compétitives dans la durée.

Bonne nouvelle cependant concernant la mécanisation de la récolte : jusqu’il y a peu, il n’existait simplement pas encore d’équipement performant disponible pour couper et paralléliser les pailles de chanvre sur champ. Mais le développement d’une machine agricole spécifique arrive aujourd’hui à son terme : la Hyler Sativa 200 qui récoltera d’ici quelques jours la parcelle de chanvre expérimentale gérée par Valbiom, et située à Villers-le-Bouillet.

Tendance 100% made in Wallonia
L’intérêt croissant constaté pour les fibres végétales autre que le coton au sein du grand public constitue une réelle opportunité pour un développement économique local.  Les tendances observées en Wallonie et dans les régions limitrophes tendent à confirmer cette hypothèse. Les consommateurs peuvent certainement contribuer à renforcer cette tendance en privilégiant les marques utilisant ces fibres locales, provenant des maillons industriels proches, telles que Youmiwi, unique marque belge de vêtements en 100% chanvre, lancée par Véronique Bastien, une convaincue des qualités de ce textile, bientôt 100% made in Wallonia.

 

 


  Flash Actua
 
Echantillonnages en France pommes de terreLees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Chiffres clés de l'agriculture 2022Lees meer
 
 
Pénurie d'eau: conseilsLees meer
 
 
Baromètre des terres agricoles : le prix moyen augmente moins vite que les années précédentes Lees meer
 
 
La culture du chanvre textile en Wallonie Lees meer
 
 
Guerre Ukraine-Russie: une aide exceptionnelle en 2022 aux agriculteurs WallonsLees meer
 
 
Ralentissement de la croissance de la filière bio en 2021 Lees meer