Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
article suivantVolgend Artikel

 05 aout 2019 21:40 

AGRIBEX demande l'attention accordée aux circuits courts


Une nouvelle édition du salon bisannuel de l'agriculture AGRIBEX se tiendra du 3 au 8 décembre prochain. AGRIBEX reste l'une des valeurs sûres dans le secteur de l'agriculture, de l'élevage, du jardin et des espaces verts. Un salon qui peut se targuer d’une longue existence puisqu’il en est déjà à sa 71e édition.

AGRIBEX se déroule traditionnellement à Brussels Expo et constitue le plus grand événement agricole à l’intérieur du Benelux. Le salon continue à attirer les foules, c'est une certitude. En 2017, il a attiré plus de 100 000 visiteurs, dont de nombreux décideurs politiques. AGRIBEX est une organisation de Fedagrim et en tant que fédération sectorielle, celle-ci souhaite également avoir une voix dans la politique. Le président Johan Colpaert déclarait en 2017 déjà qu'AGRIBEX était plus qu'un simple événement commercial. « AGRIBEX est une plateforme, un lieu de rencontre où vous pouvez échanger des idées, faire passer un message et chercher des réponses aux défis de demain. En 2017, en ce qui concerne la politique, j'avais déjà clairement indiqué que l'agriculture et l'élevage devaient être à nouveau rendus viables. Le secteur primaire est devenu trop dépendant du prix et la qualité n'est pas suffisamment récompensée. Ces défis existent encore aujourd'hui, et cela nous semble donc être un point important qui pourra être réitéré lors d'une prochaine édition d'AGRIBEX. C'est notre travail de nous assurer que nous continuons à répéter cela encore et encore jusqu'à ce que les pensées évoluent dans la bonne direction. » 
 
Pour Johan Colpaert, il est clair qu'AGRIBEX doit continuer à remplir cette fonction de plate-forme. « En tant qu'organisation, nous pouvons atteindre tous les responsables politiques, que ce soit au niveau fédéral, régional ou local, quelle que soit leur tendance. AGRIBEX, et plus particulièrement Fedagrim en tant qu'organisatrice du salon, est un ardent défenseur de l'agriculture et de l'élevage belges. Notre position à ce sujet est courte et claire. Les agriculteurs doivent être correctement rémunérés pour les produits qu'ils fabriquent car ceux-ci sont de la plus haute qualité. Notre agriculture belge est très appréciée dans le monde entier, nous pensons donc qu'il est logique que les agriculteurs reçoivent une rémunération adéquate. Les agriculteurs, mais aussi les éleveurs bien sûr car l'agriculture est pour nous un concept large, ne peuvent gagner un revenu décent que s'ils reçoivent une rémunération correcte pour leurs produits. De cette façon, ils peuvent continuer à investir, à développer leurs activités et à les rendre plus durables au sens le plus large du terme. »
 
Attention accordée aux circuits courts
 
La 71e édition d’AGRIBEX ne manquera pas de mettre l'accent sur les circuits courts. Selon le coordinateur Alain Vander cruys, AGRIBEX ne veut pas limiter à l'aspect politique l'attention qu'elle accorde aux circuits courts. « AGRIBEX a de nombreuses fonctions », explique Alain Vander cruys. « Il y a, bien sûr, l'aspect politique, mais c'est davantage l'approche de notre fédération en tant qu'organisatrice d'AGRIBEX. AGRIBEX remplit principalement une fonction d'exposition. Nos exposants présentent leurs derniers produits et technologies. Nous faisons également cela sur la base d'un circuit court et montrons ici clairement ce que signifie la production locale et comment la chaîne courte belge prend forme. En tant qu'AGRIBEX, il nous semble logique que nous racontions aussi cette histoire au visiteur. »
 
Préservation des valeurs
 
De même qu'AGRIBEX est une tradition, la 71e édition est également liée à un certain nombre de valeurs fixes, peut-être sous une forme légèrement modifiée ici et là. « Cette fois encore, il y aura des îlots thématiques », explique le coordinateur Alain Vander cruys. « Nous maintiendrons bien entendu notre « Workshop Live », mais nous augmenterons le nombre de démonstrations. Après tout, nos membres sont toujours à la recherche de mécaniciens qui veulent bricoler sur des machines agricoles. Le Workshop Live a donc certainement sa place à notre salon. Une deuxième île s’intitule « Feed the Future ». Ici, nous nous focaliserons sur le bien-être animal et jetterons même un coup d'œil de l'autre côté de la frontière, chez nos voisins du Nord. Ceux-ci ont lancé le label « Beter Leven » en 2007 et nous avons l'intention de le lancer également dans notre pays. Ce sera donc le point central de cette îlot thématique. » 
 
À AGRIBEX, les classiques restent. « Malgré les messages alarmants fin 2017 lors de la clôture d'AGRIBEX, une collaboration avec Brussels Livestock Show est à nouveau d’actualité. Il n'y a pas de changement à ce sujet non plus. Les halls 1 et 3 leur sont entièrement réservés et de nombreuses nouveautés sont même en préparation, dont un concours hippique européen et une olympiade ovine. En d'autres termes, les concours de bétail conservent et renforcent même leur place lors d’AGRIBEX. Notre journée professionnelle sera elle aussi encore organisée, et il s’agira une nouvelle fois d’un hospitality day. Les visiteurs professionnels pourront se garer gratuitement, seront accueillis avec un café et recevront même un déjeuner gratuit. Par ailleurs, nous mettrons une fois de plus les nouveautés en avant avec l'organisation de notre « Sélection de nouveautés » et sa présentation lors de l'ouverture officielle le 3 décembre. »
 
AGRIBEX, « a touch of pink »
 

AGRIBEX a réservé une journée spéciale pour les femmes. En effet, le jeudi 5 décembre, le salon organise un « Ladies Day ». « Lors de cette journée, nous chouchouterons les femmes », déclare Gracienne Geenens, administratrice à Fedagrim et instigatrice du Ladies Day. « Notre principe est très large. Nous voulons encourager toutes les femmes qui sont directement ou indirectement impliquées dans l'agriculture, l'élevage ou le secteur du jardin et des espaces verts. Il y a beaucoup de femmes actives dans notre secteur et leur rôle est souvent sous-estimé. Il s'agit bien sûr des épouses d'agriculteurs, mais aussi des femmes qui sont actives dans le secteur de l'approvisionnement, par exemple les commerçantes. Toutes ces femmes constituent un maillon important de notre secteur. Elles sont le moteur de l'entreprise, le soutien de leur conjoint, la force administrative qui passe habituellement inaperçue. Nous voulons remédier à cela, d’où l’organisation de ce Ladies Day. C'est donc aussi un appel à tous les exposants pour qu'ils donnent à ce jeudi particulier une touche « féminine ». Pour nous, tout est possible. AGRIBEX apportera aussi sa contribution, mais surtout, nous comptons sur les exposants. Nous aimerions les inviter à mettre la femme au centre de leur stand ou d’une action spécifique le 5 décembre. Encore une fois, la manière importe peu, tant que la femme soit mise à l’honneur. »



  Flash Actua
 
La conférence européenne sur les perspectives agricolesLees meer
 
 
Semis semences de betteraves enrobées avec du thiaméthoxame/bêta-cyfluthrine/clothianidine autoriséLees meer
 
 
Accord sur les exigences minimales en matière de réutilisation de l'eau dans l'agricultureLees meer
 
 
les agriculteurs européens recevront 467 millions d'euros pour compléter les aides directes Lees meer
 
 
Dérogation 120 jours pour les NNI Lees meer
 
 
Produit à base du métalaxyl-M temporairement autorisé Lees meer