Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?

 08 sep 2023 15:53 

7p/10 ont une image positive de l’élevage laitier Wallon


ans une société en évolution constante, le lait a toujours la cote : 3 Belges francophones sur 4 en ont consommé au cours des 3 derniers mois. Parmi les consommateurs , 80% boivent du lait ou une boisson lactée au moins une fois par semaine.

Des chiffres stables par rapport à 2021. Tel est le constat d’une enquête menée par l’Observatoire de la Consommation de l'Agence wallonne pour la Promotion d'une Agriculture de Qualité (Apaq-W), en collaboration avec le bureau d’étude Listen auprès de 1.000 Belges francophones , afin d’en savoir plus sur leur consommation de produits laitiers et leur perception de l’élevage laitier. Une perception en nette progression depuis 2019 puisque près de 7 personnes sur 10 l’évaluent positivement (+ 9 points). Un paradoxe, car moins de 4 consommateurs sur 10 (39%)  déclarent choisir des produits laitiers wallons, une baisse significative par rapport à 2019 (53%). Fait interpellant : près d’un consommateur sur deux (46%) ne sait pas si les produits laitiers qu’il consomme sont wallons. Dans ce contexte, l’Apaq-W lance un appel à consommer local et souhaite promouvoir les efforts fournis par la filière à travers une campagne de sensibilisation qui débute ce 4 septembre : « Notre lait à nous ».

Le lait, indétrônable du quotidien
Véritable produit de grande consommation, le lait reste un incontournable des ménages francophones. Chez les adeptes des produits laitiers, 80% savourent du lait ou une boisson lactée au moins une fois par semaine et 96% au moins une fois par mois. Les personnes qui consomment du lait boivent environ 4 verres (25cl) par semaine, le petit-déjeuner étant le moment phare de dégustation, en association au thé et au café.
Les inconditionnels (12% des consommateurs de lait) indiquent même boire plus de 2 litres par semaine. Enfin, le traditionnel verre de lait avant de dormir n’a pas perdu de sa superbe : 51% des consommateurs de lait le boivent pur, principalement en soirée (69%).
Le fromage figure à la première place du classement des produits laitiers : 88% des répondants en ont consommé au cours des 3 derniers mois. L’apport de nutriments, le plaisir et l’assimilation à un moment de détente sont les principales motivations à consommer des produits laitiers.

Il y a toutefois une petite ombre au tableau : on observe une dégradation de l’image du lait, avec 55% des Belges francophones ayant une image positive du lait en 2023, un chiffre qui s’élevait à 67% en 2021. Dans ce contexte, 14% des consommateurs déclarent se tourner uniquement vers des produits laitiers d’origine végétale alors que 70% consomment toujours uniquement des produits d’origine animale. Un chiffre qui devrait rester stable, avec 79% des Belges francophones qui considèrent que leur consommation de produits laitiers d'origine animale va rester identique dans le futur, et 12% qui considèrent qu'elle va augmenter.

Le consommateur continue à accorder sa confiance à la filière laitière
Les répondants font la part belle à l’élevage laitier wallon : 7 personnes sur 10 pensent qu’il est nécessaire de préserver un élevage local. L’image de la filière laitière wallonne est d’ailleurs en nette progression puisque 68% l’évaluent positivement (+9 points par rapport à 2019). La très grande qualité du lait est mise en avant par 66% des Belges interrogés, tandis que 67% indiquent que l’élevage wallon accorde une grande importance au bien-être animal.
Si les Belges francophones semblent prôner le local, cette intention ne se reflète pas dans les actes d’achat puisque moins de 4 consommateurs sur 10 (39%) se tournent vers des produits laitiers wallons, un chiffre en recul par rapport à 2019 (53%). Les fromages et les beurres wallons sont les plus affectés par cette tendance à la baisse. Et autre fait interpellant : près d’un consommateur sur deux (46%) ne sait pas si les produits laitiers qu’il consomme sont wallons.

Un appel à consommer local
Parmi les raisons évoquées pour expliquer ce phénomène, la majorité (34%) indique ne pas prêter attention à l’origine des produits laitiers et ne pas les remarquer en grande surface. 25% n’ont pas le réflexe d’en acheter et 10% déclarent même être incapables d’identifier l’origine des produits. En revanche, 84% des personnes qui ne consomment pas de produits laitiers wallons se disent ouvertes à le faire à l’avenir. Philippe Mattart, Directeur général de l’Apaq-W, explique cette tendance :

« Grâce à cette étude, nous constatons un décalage entre la perception du consommateur et son comportement d’achat. Les données montrent également que près de la moitié des consommateurs belges interrogés ne connait pas l’origine des produits laitiers qu’elle achète. C’est très interpellant et, en même temps, peu surprenant. Le consommateur reçoit énormément d’informations au quotidien et n’a pas forcément le temps ni l’envie de tout décrypter. À cela s’ajoutent les préoccupations sociétales, telles que l’environnement et le bien-être animal. Nous souhaitons apporter des réponses claires et accessibles à chacun, afin que les choix de consommation puissent être éclairés et se faire en toute conscience ».

Dans ce contexte, l’Apaq-W lance une campagne de sensibilisation visant à promouvoir le lait wallon et les efforts entrepris par la filière pour une production toujours plus durable. « La filière laitière s’engage sur de nombreux aspects : alimentation des animaux, production d’énergie durable, meilleure gestion des transports… L’étude montre également que 72% des Belges francophones pensent que le secteur devrait communiquer davantage sur ces initiatives durables. Les Wallons sont donc demandeurs d’informations sur les produits laitiers locaux » conclut Philippe Mattart, Directeur général de l’Apaq-W. La campagne de sensibilisation débute ce 4 septembre. Rendez-vous sur la plateforme www.notrelaitànous.be pour plus d’informations (le site sera en ligne à partir du 1er septembre).

 


  Flash Actua
 
Pommes de terre: lots à problèmes difficilement conservables Lees meer
 
 
Vers la production d'une pomme de terre bas intrantsLees meer
 
 
Les Belges sont majoritairement heureux Les Belges sont majoritairement heureux Lees meer
 
 
Bulletin Agrométéorologique (Belgique) Sept. 2023Lees meer
 
 
7p/10 ont une image positive de l’élevage laitier WallonLees meer