Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
Vorig Artikelarticle précédent article suivantVolgend Artikel

 16 sep 2020 11:24 

Disparition du CIPC


L'utilisation du CIPC en Belgique est interdite depuis le 1er juillet. Normalement, cela conduit à une nouvelle limite maximale de résidus (LMR) de 0,01 ppm, la limite de détection.

Afin d'éviter la contamination croisée des pommes de terre de la nouvelle récolte, due à la contamination historique des bâtiments de stockage et des équipements de transport et de manutention, la Commission européenne travaille actuellement sur une norme temporaire (LMRt). Selon les dernières informations, cette LMRt serait de 0,4 ppm (c'est-à-dire 0,4 mg de CIPC par kg). L'objectif est qu’elle s'applique à partir de la récolte 2021-2022, tant pour les pommes de terre fraîches que pour les produits à base de pommes de terre (chips, croustilles, purée, flocons…).

Sans cette LMRt, pour laquelle toute la chaîne européenne de la pomme de terre a fait campagne, la situation de la plupart des hangars à pommes de terre aurait été dramatique.

Belpotato.be rappelle au secteur de la pomme de terre l'importance de rester proactif dans ce dossier :

- L'utilisation de la CIPC pour la récolte 2020-2021 est absolument interdite. L'utilisation de cet inhibiteur chimique de germes risque de remettre en cause la crédibilité de toutes les mesures prises jusqu'à présent par le secteur. L'interdiction absolue d'utilisation est incluse dans de nombreux contrats de fourniture de pommes de terre à partir de la récolte 2020 et les autorités phytosanitaires contrôlent également le respect de la législation ;

- Le nettoyage des hangars et des équipements est indispensable pour se conformer à la LMRt : un protocole a été élaboré par la Coalition européenne de la pomme de terre et a été largement diffusé (par exemple par le biais du séminaire en ligne disponible sur www.belpotato.be, ou par les documents contenant une liste de contrôle qui sont également disponibles sur www.belpotato.be ;

- La surveillance de la contamination dans 1000 entrepôts de pommes de terre belges au cours de la prochaine saison montrera dans quelle mesure ces entrepôts sont prêts pour la nouvelle norme. Ces données seront également utilisées pour maintenir la LMRt européen pendant le temps nécessaire. A terme, la Commission européenne veut évoluer vers la LMR de 0,01 ppm.



  Flash Actua
 
Sécheresse 2020: pluviométrie en août Lees meer
 
 
Quelques conseils avant arrachage et mise en stockage des pommes de terreLees meer
 
 
Disponibilités des « nouveaux » antigerminatifs Lees meer
 
 
Covid-19 droit passerelleLees meer
 
 
L'Impact socio-économique du changement climatique en BelgiqueLees meer
 
 
Biodiversité en Belgique 2020Lees meer
 
 
Plan national énergie - climat 2021 - 2030Lees meer
 
 
Transfert de certains actifs de Parmalat à Lactalis Nestlé Produits FraisLees meer
 
 
Avis pour les producteurs de plants de pommes de terre certifiés Lees meer
 
 
Belgapom plan d’échantillonnage sectoriel chlorprophame 2020-2021Lees meer