Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
Vorig Artikelarticle précédent article suivantVolgend Artikel

 10 sep 2020 12:33 

Belgapom plan d’échantillonnage sectoriel chlorprophame 2020-2021


En Belgique, l’utilisation du CIPC sur les pommes de terre n’est plus autorisée par la loi depuis le 1er juillet 2020. Normalement, l’interdiction d’un produit phytopharmaceutique pour des raisons sanitaires est immédiatement suivie de la publication d’un règlement européen portant la LMR à 0,01 mg/kg (limite de détection).

En raison de la contamination historique des entrepôts par le CIPC, la Commission européenne étudie la piste d’une LMR temporaire (LMRt) – il ne s’agit pas d’une LMR transitoire. La LMRt actuellement envisagée est de 0,4 mg/kg. Celle-ci s’appliquera probablement à partir de la saison 2021-2022. Cela ne veut pas dire pour autant que nous pouvons rester les bras croisés, bien au contraire !

Dans le cadre de cette discussion, la Commission européenne a mis en avant les priorités suivantes:
-    l’application correcte de l’interdiction d’utilisation de CIPC ;
-    le nettoyage maximal des entrepôts et du matériel pour éviter la contamination croisée, un protocole de nettoyage ayant été établi à cet effet ;
-    la présentation régulière des résultats d’analyse démontrant la nécessité d’une LMRt, avec pour but de la réduire année après année afin d’atteindre l’objectif de 0,01 ppm.
Belgapom a accepté de participer au plan d’échantillonnage et d’analyse afin de générer un nombre suffisant de résultats pouvant être soumis à la CE pour justifier la LMRt. Les échantillons doivent également permettre d’identifier les lots de pommes de terre qui poseraient des problèmes pour le marché du frais ou pour la transformation. Il convient de souligner que la LMRt de 0,4 ppm s’applique également aux produits transformés à base de pommes de terre, qui peuvent être consommés jusqu’à 36 mois après leur production !

Un plan d’échantillonnage comprenant 1.000 échantillons prélevés dans autant d’entrepôts, répartis sur l’ensemble du territoire, a été élaboré. Ce plan sera exécuté par CKCert (échantillonnage) et Primoris (analyse et rapports). Sur base d’une répartition régionale, CKCert sélectionnera ensuite les sites de manière aléatoire.

Ce projet est d’une importance cruciale pour pouvoir continuer à bénéficier d’une LMRt dans les années à venir afin d’éviter que le secteur soit contraint à respecter une limite de détection de 0,01 ppm, avec toutes les conséquences que cela implique.
Ce plan d’échantillonnage est de grand importance pour l’avenir du secteur!

Les producteurs chez qui on prend des échantillons sauront très vite quelle est la situation dans leur entrepôt. Ils peuvent être rassurés qu’il n’y a pas de problème de contamination croisée ou ils sont avertis qu’un nettoyage secondaire serait utile.

Afin que tout se déroule dans les meilleures conditions possible nous demandons à belpotato.be de transmettre cette communication à ses organisations agricoles affiliées afin qu’elles la divulguent à leur tour aux producteurs de pommes de terre.



  Flash Actua
 
Sécheresse 2020: pluviométrie en août Lees meer
 
 
Quelques conseils avant arrachage et mise en stockage des pommes de terreLees meer
 
 
Disponibilités des « nouveaux » antigerminatifs Lees meer
 
 
Covid-19 droit passerelleLees meer
 
 
L'Impact socio-économique du changement climatique en BelgiqueLees meer
 
 
Biodiversité en Belgique 2020Lees meer
 
 
Plan national énergie - climat 2021 - 2030Lees meer
 
 
Transfert de certains actifs de Parmalat à Lactalis Nestlé Produits FraisLees meer
 
 
Avis pour les producteurs de plants de pommes de terre certifiés Lees meer
 
 
Belgapom plan d’échantillonnage sectoriel chlorprophame 2020-2021Lees meer