Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?
Vorig Artikelarticle précédent article suivantVolgend Artikel

 08 sep 2020 09:27 

Estimation NEPG de la production de pommes de terre en Europe du Nord-Ouest


Le NEPG (Groupe des producteurs de pommes de terre du Nord-ouest européen/North-Western European Potato Growers) estime que les rendements des pommes de terre de consommation sont au niveau de la moyenne des 5 dernières années. Comme la superficie a augmenté de 1,4% par rapport à l'année dernière, la récolte totale peut être estimée à 27,9 millions de tonnes contre 26,9 millions en 2019 pour les 5 grands pays (UE-04 + GB) de production.

C'est 3,8% de plus que l'an dernier, une production élevée, mais pas aussi importante qu’en 2017 avec ses 29,6 millions de tonnes produites.

Après les coups de chaud et la canicule de l’été, la culture est plus avancée et moins productive en 2020. Les dernières récoltes d'essais montrent des gains moyens de 200 à 300 kg/ha/jour, ce qui est extrêmement faible. Le NEPG fait également état de grandes différences de rendement entre les différents pays et également au sein de ceux-ci (grosses hétérogénéités de rendement, en lien, notamment, avec la disponibilité en eau).

Déséquilibre entre l’offre et la demande

Le COVID-19, avec les mesures de confinement et la moindre demande du marché mondial de la restauration pour les produits à base de pommes de terre en est la principale raison. La demande du marché de détail pour les produits de la pomme de terre a augmenté, mais pas assez pour couvrir le manque de demande du secteur de l’Hôtellerie, la Restauration et des Cafés (HoReCa).

Il est donc évident qu’il n’y a pas d’équilibre actuellement entre l'offre et la demande, ceci est mis en évidence par les prix des pommes de terre du libre et la tendance des prix. Cela s'applique principalement au secteur de la pommes de terre de transformation.

La demande des usines de transformation progresse de nouveau, mais sans atteindre le même niveau qu'avant la crise du COVID-19. Les industriels semblent avoir suffisamment de frites surgelées dans les frigos, de pommes de terre sous contrat et n'ont guère besoin de matière première supplémentaire. Le NEPG s'attend à ce que les prix du libre restent à un niveau bas au moins jusqu'à la fin de l'année et peut-être même au-delà.

Le marché des pommes de terre de table fraîches se porte légèrement mieux.

Producteurs du NEPG : réduisez vos surfaces 2021 et soyez acteurs de votre futur !

Le NEPG conseille aux producteurs de reprendre le contrôle de l’offre et d'être acteurs de leur propre avenir, en réduisant leur superficie de pommes de terre pour l’an prochain. « Il ne sert à rien de planter des pommes de terre dans le contexte de prix bas actuel. Préservez le capital sol de vos exploitations et trouvez des alternatives concurrentielles (les céréales par exemple) » d’après le NEPG.

Il est temps d’évaluer son risque et d’analyser précisément ses coûts en termes de production. Le date du retour de la demande de pommes de terre de transformation à son ancien niveau et l’ajustement de l’offre dans le contexte actuel sont en effet les deux principales inconnues du moment pour les producteurs.

North-Western European Potato Growers (NEPG) – Le 7 septembre 2020

EU 4 + GB POMME DE TERRE DE CONSOMMATION (Plants et pommes de terre féculière exclus)

     

3 septembre 2020

         

Année

2019

2020

2020 vs 2019

Moyenne 5 ans

2020 vs moyenne

5 ans

Pays NEPG

 

 

 

 

 

Production (x 000 t)

   

 

 

 

Variation annuelle

9,9%

3,8%

 

 

 

Total

26 902

27 927

3,8%

26 178

6,7%

Belgique

4 025

4 166

3,5%

4 172

(0,1%)

Allemagne

7 998

8 555

7,0%

7 780

10,0%

France

6 302

6 738

6,9%

5 813

15,9%

Pays-Bas

3 708

3 619

(2,4%)

3 651

(0,9%)

Grande-Bretagne

4 868

4 848

(0,4%)

4 762

1,8%

 

 

 

 

 

 

Surfaces (ha)

 

 

 

 

 

Variation annuelle

2,6%

1,4%

 

 

 

Total

614 211

622 998

1,4%

576 481

8,1%

Belgique

97 921

98 028

0,1%

91 764

6,8%

Allemagne

186 000

189 700

2,0%

172 763

9,8%

France

148 290

154 900

4,5%

135 082

14,7%

Pays-Bas

78 900

77 000

(2,4%)

75 310

2,2%

Grande-Bretagne

103 100

103 370

0,3%

101 561

1,8%

 

 

 

 

 

 

Rendement (t/ha)

 

 

 

 

 

Variation annuelle

7,1%

2,3%

 

 

 

Total

43,8

44,8

2,3%

45,5

(1,4%)

Belgique

41,1

42,5

3,4%

45,7

(6,9%)

Allemagne

43,0

45,1

4,9%

45,1

0,0%

France

42,5

43,5

2,4%

43,1

1,0%

Pays-Bas

47,0

47,0

0,0%

48,5

(3,2%)

Grande-Bretagne

47,2

46,9

(0,7%)

46,9

(0,0%)

 Source : NEPG septembre 2020

 



  Flash Actua
 
Sécheresse 2020: pluviométrie en août Lees meer
 
 
Quelques conseils avant arrachage et mise en stockage des pommes de terreLees meer
 
 
Disponibilités des « nouveaux » antigerminatifs Lees meer
 
 
Covid-19 droit passerelleLees meer
 
 
L'Impact socio-économique du changement climatique en BelgiqueLees meer
 
 
Biodiversité en Belgique 2020Lees meer
 
 
Plan national énergie - climat 2021 - 2030Lees meer
 
 
Transfert de certains actifs de Parmalat à Lactalis Nestlé Produits FraisLees meer
 
 
Avis pour les producteurs de plants de pommes de terre certifiés Lees meer
 
 
Belgapom plan d’échantillonnage sectoriel chlorprophame 2020-2021Lees meer