Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?

 05 nov 2019 14:55 

Conservation des pommes de terre


Les lots rentrés avant les pluies ou au début de celles-ci sont en général secs, à des t° souvent entre 10 et 12°C, et leur cicatrisation se termine progressivement.

L’homogénéisation des températures au sein du « mont », particulièrement entre lots « secs et chauds » et lots « humides et froids » est impérative ! Voir à ce sujet la note de la semaine passée ! Les lots rentrés depuis 10 jours méritent plus d’attention car ils ont été rentrés souvent crottés, parfois mouillés. On signale l’un ou l’autre problème de conservation en Fontane et encore plus Challenger. Pour peu qu’il y ait des pourries (vitreuses, « basses » qui ont malheureusement été arrachées, tubercules coupés et/ou avec bouts pourris), il est indispensable de sécher activement.

L’emploi du canon à chaleur est vivement recommandé ! Il s’agit de réchauffer l’air frais extérieur afin qu’il puisse, au contact des pommes de terre, se réchauffer et se charger de l’eau adhérente, de l’eau émise par les pourries, de l’humidité de la terre adhérente. Et donc de sécher le tas !



  Flash Actua
 
Les valeurs de référence des mesures d'azote potentiellement lessivable pour 2019Lees meer
 
 
L’impact du COVID-19 sur le secteur BioLees meer