Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?

 23 juil 2019 18:32 

Modification des rétributions et cotisations relatives aux produits phytopharmaceutiques


Le 29 juillet 2019, l'arrêté royal du 8 juillet 2019 entre en vigueur afin d’une part d’augmenter les rétributions relatives à certaines demandes pour les produits phytopharmaceutiques, et d’autre part de calculer les cotisations annuelles sur les quantités vendues sur base des nouvelles prescriptions d’étiquetage. Cet arrêté a déjà été annoncé par les communiqués du 30 mars 2018 et du 4 décembre 2018. Rétributions (à acquitter par demande)

L’augmentation des rétributions est d’application pour les demandes introduites à partir du 29 juillet 2019. La date de réception de la demande est déterminante. Concrètement, les rétributions suivantes sont modifiées :

  • Demande en tant qu’état membre rapporteur zonal : augmentation de la rétribution pour les nouveaux produits ou les renouvellements de 15.000 à 25.000 euros
  • Reconnaissance mutuelle pour les nouveaux produits ou les renouvellements : augmentation de 3.000 à 6.000 euros
  • Reconnaissance mutuelle d’une extension d’utilisation : augmentation de 1.500 à 3.000 euros
  • Prolongation d’une autorisation exigeant une évaluation des conditions de prolongation : augmentation de 1.000 à 3.000 euros
  • Prolongation administrative (sans évaluation) : une nouvelle rétribution de 250 euros
  • Modification du détenteur d’autorisation ou de la dénomination commerciale (également pour les permis de commerce parallèle) : augmentation de 250 à 500 euros
  • Rapporteur européen pour une substance active : augmentation de 150.000 à 200.000 euros
  • Co-rapporteur européen pour une substance active : augmentation de 75.000 à 100.000 euros
  • Certificat à l’exportation : augmentation de 80 à 250 euros
  • Permis de commerce parallèle et leurs prolongations : augmentation de 1.000 à 1.500 euros.
Cotisations annuelles (à acquitter chaque année)

Le calcul des cotisations annuelles est actuellement basé sur

  • les quantités vendues (qui doivent être déclarées annuellement en application de l’AR du 28/04/94) et
  • les phrases de risque (phrases R) qui sont prévues dans l’étiquetage sur les actes d’autorisations des produits phytopharmaceutiques et qui proviennent de la directive européenne 99/45/CEE.

De cette manière, plus la quantité de produit mise sur le marché est importante et plus le produit est dangereux, plus la cotisation annuelle est élevée.

La directive 99/45/CEE a été remplacée par le règlement 1272/2008, qui ne prévoit pas de phrases R. Pour cette raison, le calcul sera désormais basé sur le nombre de pictogrammes de danger. Le tableau ci-dessous montre combien de points sont attribués à ces pictogrammes. Pour les produits phytopharmaceutiques à usage professionnel, 4 centimes d'euro par kg ou L vendu et par point doivent être payés; pour les produits à usage non professionnel, cela représente 21 centimes. Les cotisations annuelles minimales actuelles de 300 et 450 euros restent inchangées.

Pictogramme de danger

Nombre de points

Produits à usage professionnel

Produits à usage non professionnel

GHS02
Inflammable (GHS02)

1

2,4

GHS04
Récipient sous pression (GHS04)

1

2,4

GHS05
Corrosif (GHS05)

1,5

pas d'application

GHS06
Toxique (GHS06)

1,5

2,4

GHS07
Irritant / Nocif (GHS07)

1

2,4

GHS08
Dangereux à long terme (GHS08)

1,4

2,4

GHS09
Dangereux pour l’environnement (GHS09)

1

2,4

Nombre de points minimum (pas de pictogramme)

1

0,1

La nouvelle méthode de calcul sera appliquée pour les quantités vendues en 2020, avec acquittement en 2021. L’étiquetage au 1/12/2019 servira de base. Pour les cotisations annuelles à acquitter en 2020 (vente 2019), la méthode de calcul antérieure reste d’application.



  Flash Actua
 
SESVanderHave: catalogue (nouvelles) variétés 2020Lees meer
 
 
Comment garantir la sécurité alimentaire? Lees meer
 
 
Mesures pour limiter la propagation de la peste porcine africaineLees meer
 
 
Belpotato: départ de l'organisation de branche pour les pommes de terre en Belgique Lees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Comment la production de lait de l’UE peut-elle devenir respectueuse du climat et durableLees meer
 
 
Promotion des produits agroalimentaires européensLees meer
 
 
Accès à la composition des formulations de produits phytopharmaceutiques Lees meer
 
 
Belgapom : position par rapport à la conservation des pommes de terre de la récolte 2020 Lees meer
 
 
Limites d’action pour les contaminants chimiquesLees meer
 
 
Une base de données unique pour toutes les indications géographiques Lees meer
 
 
Chlorpyrifos et chlorpyrifos-methyl vont être interdits en Europe Lees meer
 
 
Adaptations des usages du prochloraz après révision des LMRs Lees meer
 
 
Coment réduire les antibiotiques?Lees meer