Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?

 26 fév 2021 12:48 

Le commerce agroalimentaire de l'UE reste stable en janvier-novembre 2020


Le dernier rapport mensuel sur le commerce agroalimentaire publié aujourd'hui montre une stabilité en janvier-novembre 2020, malgré les défis liés à la pandémie du coronavirus.

rapport mensuel sur le commerce agroalimentaire

Les exportations de l'UE ont atteint 168,5 milliards d'euros, soit une augmentation de 0,9% par rapport à la même période de l'année dernière, tandis que les importations se sont élevées à 112,3 milliards d'euros, soit une augmentation de 0,4%. En conséquence, l'UE a bénéficié d'un excédent commercial agroalimentaire de 56,2 milliards d'euros, soit une augmentation de 2% par rapport à 2019. La Chine est restée la principale destination de croissance des exportations agroalimentaires de l'UE, avec une demande de viande porcine, de blé et de nourriture pour nourrissons, contribuant à une augmentation de 3,71 milliards d'euros de la valeur totale des exportations. Une large gamme de produits a entraîné une augmentation de 600 millions d'euros de la valeur des exportations agroalimentaires de l'UE vers la Suisse. Les céréales et les produits laitiers ont entraîné une croissance de la valeur des exportations vers la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, notamment dans le cas de l'Arabie saoudite, de l'Algérie et du Maroc. La valeur des exportations de l'UE vers les États-Unis a baissé de 496 millions d'euros, les spiritueux et le vin étant les principaux produits concernés. La valeur des exportations de l'UE a également diminué dans les cas de Singapour et du Japon. En ce qui concerne les échanges avec le Royaume-Uni, les exportations de l'UE ont enregistré une légère augmentation de 15 millions d'euros par rapport à janvier-novembre 2019. Les exportations de l'UE de blé, de pâtes et de pâtisseries en ont particulièrement profité, bien que les ventes de vins, spiritueux et liqueurs et de viande de volaille aient diminué. Par rapport à la période précédente en 2019, les importations de l'UE en provenance du Royaume-Uni ont diminué de 1,44 milliard d'euros. Le Canada est resté une source croissante d'importations agroalimentaires de l'UE, avec une augmentation de 854 millions d'euros tirée par le colza et le blé dur.

Le rapport complet est disponible en ligne et de plus amples informations sur la politique agroalimentaire sont disponibles ici.



  Flash Actua
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
Les inondations du 26 juin 2020 à Malmedy sont reconnues comme une calamité naturelle publiqueLees meer
 
 
AR concernant les eaux minérales naturelles et les eaux de sourceLees meer
 
 
Evaluation des stocks belges de pomme de terre au 1er avril 2021Lees meer
 
 
Commerce agroalimentaire: croissance stable tout au long de 2020 Lees meer