Alimentation
Animaux
Cultures
Economie
Elevage
Environnement
Général
Horticulture
Marchés
Mécanisation
Politique
Login
 
 
 
Vous pouvez vous enregistrer et vous abonner en cliquant ici
(€ 72,60, TVA incl.)
 
Oublié votre mot de passe?

 03 oct 2019 12:53 

Nouveau site de production pour Mydibel


Le Service Public de Wallonie a accordé un permis de construire pour “Mydibel Fresh”, le nouveau site de production de Mydibel à Mouscron. La construction de Mydibel Fresh s’inscrit dans une stratégie de croissance durable. La nouvelle usine sera prête dès l’automne 2020 et créera 70 postes à temps plein.

Le 2 juillet dernier, après concertation avec la Ville de Mouscron, le SPW a donné le signal de départ pour la construction de Mydibel Fresh. Cette nouvelle usine sera prête à fonctionner dès l’automne 2020, afin d’y produire des frites fraîches précuites. Le nouveau projet sera construit à côté de Gramybel, usine qui produit des flocons et granules de pommes de terre déshydratés, sur le site rue Anne Franck à Mouscron.
 
Mydibel a choisi de mener ce projet en partenariat avec la Société Régionale d’Investissement de Wallonie. En réalisant cet investissement, Mydibel compte mieux répondre aux demandes de ses présents et futurs clients tout en continuant à leur offrir des produits de haute qualité et un service excellent.
 
« Dans ce secteur en développement, Mydibel se doit de suivre la demande des clients et de leur marché. L’entreprise a une chartre familiale qui dicte qu’il faut continuer d’investir dans l’économie locale. », souligne Marc Van Herreweghe, le PDG de Mydibel.

En effet, pour la construction du nouveau bâtiment, l’appel sera fait autant que possible aux sous-traitants et entrepreneurs locaux et régionaux créant ainsi une valeur ajoutée locale maximale. La nouvelle usine créera 70 emplois à temps plein. Le recrutement et la formation des nouveaux ouvriers et employés sera une des priorités dans les mois à venir.
 
Mydibel continue de se développer avec une philosophie d’entrepreneuriat durable dans une économie circulaire. A nouveau, le choix pour une réduction de l’empreinte écologique est clair : « Nous fournissons des efforts en termes de production respectueuse de l’environnement, de services mutualisés et de culture durable de la pomme de terre. »
 
A Mydibel, rien n’est perdu. Tous les flux secondaires du processus de production sont récupérés pour générer 90% des besoins en énergie. Le digestat issu du processus de transformation des déchets de pommes de terre en gaz est ensuite transformé en engrais organique, le Myfert, que les agriculteurs épandent sur leurs champs.
 
En plus, une étroite collaboration est établie entre riverains et direction en créant un groupe d’accompagnement afin de rester à l’écoute des réactions et soucis des voisins.



  Flash Actua
 
Le futur plan de lutte de la tuberculose bovine Lees meer
 
 
L'Autorité européenne du travail entame ses activités Lees meer
 
 
La prévention de l'introduction des espèces exotiques envahissantesLees meer
 
 
Prix 2019 Les Grandes Tables Du Monde Lees meer
 
 
Marchés des pommes de terreLees meer
 
 
La conservation des pommes de terre (2020-2021)Lees meer
 
 
L'élimination des matériels à risque spécifiés (MRS) dans les abattoirsLees meer
 
 
La priorité accordée à la lutte contre 20 organismes de quarantaine sur le territoire de l'UELees meer
 
 
Les pépiniéristes wallons veulent relever le défi de la fourniture des plants pour les 4000km haiesLees meer
 
 
Publication des indices harmonisés de risque (HRI) pour la Belgique Lees meer
 
 
Communication aux producteurs de pommes de terre – Obligation de rotation Lees meer
 
 
Amende pour une entente portant sur les légumes en conserveLees meer